[STARCTU UP 8] Stig

May 12, 2018

 

L’article Starctu-Up de la semaine nous est présenté par Aya, membre de l’équipe MasterClass ! 🌟
Toujours impliquée dans ce qu’elle fait, vous pourrez toujours compter sur elle si vous avez un problème car elle a à cœur d’aider son entourage. 


Cette passionnée d’entrepreneuriat compte bien faire trembler le monde des start-up grâce à sa motivation de fer et à son instinct. 
Et c’est d’ailleurs pour cela que l’application Stig l’a conquise, car elle permet aux avancées technologiques de soutenir la volonté du bien commun. 

----
Stig, ou l’application de démocratie universelle a été fondée en 2015 par Germain Lecourtois et Jeremie Paret. 


La startup permet un partage d’idées politiques. À travers leur application mobile gratuite (disponible sur les plateformes de téléchargements App Store et Google Play) la startup de Civic Tech propose un partage d’idées ingénieux et collaboratif, dédiée à la politique locale et nationale.
Chaque citoyen peut y déposer librement des propositions qui seront votées et annotées par les autres utilisateurs. 
L’honorable objectif de Stig est de fournir aux français un moyen astucieux d’aider les élus dans leurs actions en créant la première vision en temps réel de la volonté générale. 


Stig propose à chaque élu d’officialiser sa présence sur l’application avec une écharpe bleu-blanc-rouge sur ses idées et son profil. Ils disposent également d’un tableau de bord pour piloter la gestion de leur collectivité.
C’est en Avril 2014, que se sont lancés Jeremie Paret et Germain Lecourtois. 
L’idée est simple, permettre une organisation collective de la société. En effet, le sentiment de ne participer que ponctuellement et trop peu à l’évolution de la démocratie leur déplaisait.
C’est pour répondre à ces questions que Jérémie Paret, co-fondateur de Stig, a imaginé cet outil au grand potentiel, de quoi « redonner du pouvoir aux citoyens, et du même coup, aider les élus dans leurs actions ». 
Son camarade de longue date Germain Lecourtois rejoint l’aventure en tant que CTO et co-fondateur du concept.
Le nom Stig vient du mot stigmergie, qui désigne une forme d’intelligence auto-organisée où les projets sont conduits par les idées plutôt que par une personnalité ou un groupe. 
« Proposer des idées, améliorer celles des autres citoyens et enfin voter, voilà les trois actions principales que vous pourrez effectuer en vous inscrivant sur Stig ».
Selon les réactions et avis des utilisateurs, un « StigScore » est attribué par un algorithme conçu particulièrement pour Stig.
L’application a donc pour ambition « révolutionner la démocratie participative et le rapport des Français avec la politique » mentionne leur communiqué de presse. 


À ce jour, Stig n’a rien d’officiel. Cependant on pourraît se poser la question : qu’en sera-t-il si des millions de citoyens adoptent l’application ou si les institutions démocratiques font le choix de l’utiliser à large échelle ?
L’application n’ambitionne pas actuellement de remplacer le mode institutionnel de la démocratie représentative. Elle se présente plutôt comme une plateforme expérimentale au service des élus en leur présentant la volonté générale.
« Stig est un outil qui utilise la puissance d’Internet et du big data pour la mettre au service des citoyens et des élus afin de co-construire l’avenir. Les bonnes idées peuvent émerger de n’importe qui, n’importe quand. Stig est là pour les rassembler et mettre en lumière les plus plébiscitées par les citoyens, notamment auprès des élus ». 


Les deux fondateurs l’auront bien compris, grâce à l’outil puissant qu’est internet, Stig allie technologie et innovations sociales dans le but généreux d’accompagner les politiques mais surtout de faire entendre la voix de chacun.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

[STARCTU UP 12] TacoTax

August 12, 2018

1/5
Please reload

Posts Récents

August 12, 2018